Message d'erreur

Notice : Undefined index: cvdc_section dans eval() (ligne 2 dans /data2/cvdc_public/sites/all/modules/contrib/custom_breadcrumbs/custom_breadcrumbs.module(1188) : eval()'d code).

Plus de 4000 Titres de compétence ont été délivrés en 2016

Mardi, 18 Juillet, 2017 - 10:15

29 102 Titres de compétence ont été délivrés depuis 2005 dont 4.056 en 2016. 63.6% des candidats sont des chercheurs d’emploi, 71% ont un niveau de diplôme égal ou inférieur au CESS. 22.8 % ont plus de 45 ans, et 10% entre 18-24 ans. Ce document officiel va notamment leur permettre d'améliorer leur recherche d'emploi, de reprendre une formation avec des dispenses.

Une diversification des modalités d’accès au Titre de compétence est constatée : à côté de la mise en situation professionnelle (13 551 Titres délivrés), nous retrouvons désormais la Reconnaissance des Acquis de Formation (15 535 Titres délivrés) et l’Approche Dossier (16 Titres délivrés).

L’année 2016 est marquée par une augmentation de l’offre : de 39 métiers proposés en 2015, nous passons à 48 en 2016 proposés dans 49 Centres de validation des compétences agrées à Bruxelles et en Wallonie.

Le top 5  des métiers les plus validés :

  • Employé administratif (m/f)
  • Aide- ménager (m/f)
  • Conducteur de chariot élévateur (m/f)
  • Technicien PC & Réseaux (m/f)
  • Aide-Comptable (m/f)

Le taux de réussite reste variable par métier. De 2011 à 2016, une augmentation positive du taux de réussite du dispositif est cependant constatée : passant de 67.4% en 2011 à 74.2% en 2016.

Ce Titre est délivré par la Région wallonne, la Fédération Wallonie- Bruxelles et la Commission communautaire française de la région de Bruxelles-Capitale, avec le soutien du Fonds Social Européen, du Plan Marshall 4.0 et de la Stratégie 2025.

En Région bruxelloise

L’objectif du Fonds Social Européen (ValBrux) de délivrer 1100 Titres de compétence par an en 2020 se voit renforcé par celui du Ministre de la Formation professionnelle d’en délivrer 2000 par an en 2020 (soit une augmentation de 180%). Pour atteindre ces objectifs et soutenir le delta entre le FSE et la Stratégie 2025, la Cocof apporte un soutien financier complémentaire. 

Des premiers projets ont été concrètement mis en œuvre.  Une offre de formation complémentaire en français, sous forme de modules courts d’apprentissage du français orienté métier a été mise en place. Cette offre est destinée aux candidats proches de la réussite mais dont le  niveau de français est insuffisant. Elle vise à donner aux candidats disposant des compétences techniques le bagage linguistique nécessaire en français pour comprendre les consignes de l’épreuve.

En 2016, 1632 Titres de compétence ont été délivrés à Bruxelles. 12 Centres de validation des compétences sont agréés pour 20 métiers tels que le conducteur de chariot élévateur, l’employé administratif,  l’installateur électricien, l’installateur sanitaire, l’ouvrier boulanger pâtissier. 

En Région wallonne

Le Plan Marshall 4.0 quant à lui circonscrit les développements dans les métiers d’avenir. Ainsi, partant d’un travail de l’AMEF, une liste des métiers concernés a été définie en 2016 en concertation avec les secteurs. 

Elle permet au Forem et à l’IFAPME d’amplifier leur offre de métiers pour la validation des compétences, d’organiser l’offre de formation de renforcement à destination de candidats proches de la réussite, de développer l’approche dossier et d’organiser la communication en vue de la promotion des métiers d’avenir.

En 2016, 653 épreuves de validation des compétences ont ainsi pu être financées par le Plan Marshall 4.0 pour des métiers tels que le carreleur, le conducteur de chariot élévateur, le jardinier, le monteur frigoriste, le technicien Pc & réseau ou le tôlier industriel.

Consultez le rapport d'activité 2016 du Consortium de validation des compétences (complet ou résumé)

     IFAPME  Enseignement promotion sociale