Avantages du Titre - Candidats

Le Titre de compétence est un outil permettant aux usagers de faire progresser leur carrière professionnelle. Il officialise gratuitement les compétences acquises de manière informelle et non formelle. Il renforce l’estime de soi, la reconnaissance dans sa profession. C'est une valeur ajoutée sur le marché de l’emploi et de la formation mais aussi une aide à la mobilité en Belgique et à l’étranger.

 

Reconnaissance officielle des compétences professionnelles

Le Titre de compétence est un document légal reconnu:
•    par les trois gouvernements de la Belgique Francophone (la Région Wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Commission Communautaire Francophone de la région de Bruxelles-Capitale)
•    par les principaux opérateurs de l’emploi, de la formation et de l’enseignement professionnel : Le Forem, Bruxelles Formation, l’Enseignement de Promotion Sociale, l’IFAPME et le SFPME

Renforcement de l’estime de soi

61% des candidats interrogés dans l'étude de Sonecom (2012) déclarent avoir plus de confiance en eux après avoir passé une épreuve de validation des compétences. Les candidats prennent conscience de leur valeur sur le marché du travail et sont plus confiants pour aborder une nouvelle fonction ou reprendre une formation. Un plus pour son CV.

Preuve des compétences techniques face à un employeur

Le Titre de compétence prouve la capacité d’un candidat à maitriser une ou des parties d’un métier.

Rappelons qu’il est délivré dans un Centre de validation agréé après la réussite d'une épreuve pratique en situation professionnelle reconstituée jugée par les professionnels du secteur.

Allègement du parcours de formation professionnelle

Les Titres de compétence permettent d’avoir accès à des formations et de bénéficier de dispenses auprès des opérateurs de l’enseignement ou de la formation professionnelle en Wallonie et à Bruxelles.

Par exemple, posséder l’ensemble des Titres de compétence du métier de carreleur permet au détenteur une économie de 1100 heures de formation auprès du Forem. Le candidat peut alors directement accéder aux formations de spécialisation moyennant le suivi du cours de "revêtement des escaliers".

Sachez en plus sur l’accès et les dispenses de formation grâce au Titre de compétence.

Amélioration de la mobilité en Belgique et à l’étranger

Des suppléments au Certificat europass sont disponibles sur ce site pour tous les Titres de compétence. Ces documents, qui complètent mais ne remplacent pas les Titres eux-mêmes, peuvent vous aider à postuler pour décrocher un emploi ou une formation professionnelle, que ce soit en Belgique ou à l’étranger. 

Ces documents peuvent être téléchargés sur ce site.

Accès à la profession 

La possibilité de faire reconnaître les Titres de compétence comme compétence professionnelle est reprise dans les arrêtés royaux relatifs aux professions réglementées regroupées en trois secteurs d'activités:

  • AR du 21 décembre 2006 relatif à la compétence professionnelle pour l'exercice des activités indépendantes relatives aux bicyclettes et aux véhicules à moteur.

  • AR du 21 décembre 2006 relatif à la compétence professionnelle pour l'exercice des activités indépendantes relatives aux soins corporels, d'opticien, de technicien dentaire et d'entrepreneur de pompes funèbres.

  • AR du 29 janvier 2007 relatif à la compétence professionnelle pour l'exercice des activités indépendantes dans les métiers de la construction et de l'électrotechnique.

Trois remarques importantes sont toutefois nécessaires :
•    la reconnaissance de l’accès à la profession n’est pas automatique : ce sont les guichets d’entreprise qui décident de l’admissibilité des Titres de compétence sur base des données de la la base diplo
•    la valorisation des Titres de compétence dans le cadre de l’accès à la profession ne concerne pas les connaissances en gestion.
•    il faut disposer de l’ensemble des Titres de compétence associés à un métier pour que ceux-ci puissent être pris en compte.

Certification professionnelle 

Equivalence avec le brevet cariste

Soulignons également que le Titre de compétence peut être assimilé au Brevet cariste. Le conducteur de chariot élévateur qui obtient un Titre de compétence est donc non seulement reconnu par les 3 gouvernements francophones mais aussi par le Fonds sectoriel Transport et Logistique.

Peintre industriel et BCCA (Belgian Construction Certification Association)

Chaque Titre pour le métier de peintre industriel correspond à une possibilité de certification par l’organisme certificateur BCCA. Ils sont en principe indépendants l’un de l’autre.

Depuis janvier 2009, obtenir le Titre de compétence associé au métier de peintre industriel, ce n’est pas obtenir l’équivalence avec la Certification BCCA pour les peintres industriels et les métalliseurs. Pour l’obtenir, le demandeur d’emploi doit être engagé dans une entreprise conventionnée auprès du BCCA et l’entreprise doit prouver qu’il a acquis une expérience dans une des fonctions liées au peintre industriel.

Les démarches sont différentes pour les travailleurs qui occupent une fonction spécifique au métier de peintre industriel dans une entreprise conventionnée.

Pour plus de renseignements : dans le Centre de validation des compétences Pigment ou sur le site du BCCA 

Certificat d'aptitude en métier du froid

Une personne qui

  • obtient les 2 Titres de compétence de Monteur frigoriste et le Titre de Technicien frigoriste
  • a réussi  le QCM technique

sera dispensé des deux épreuves pratiques et de l'épreuve théorique de l'examen d'aptitude en technique du froid. Il s'agit d'une passerelle et non d'une équivalence puisque la personne doit encore réussir l'examen sur la législation européenne et régionale prévu pour obtenir le certificat d'aptitude en technique du froid.

Valorisation au sein des pouvoirs locaux et provinciaux

Depuis janvier 2011, il est possible de valider et de valoriser les compétences des agents des pouvoirs locaux et provinciaux wallons. Dans un premier temps, la personne va valider ses compétences, ensuite, elle pourra valoriser le Titre de compétence obtenu au sein de son pouvoir local ou provincial dans le cadre d'un recrutement ou d'un évolution de carrière. Cette disposition est actuellement disponible pour les agents administratifs, ouvriers et techniques de niveau E et D dans les pouvoirs locaux et provinciaux ayant intégré la Circulaire Furlan dans leurs statuts.

Découvrez-en plus sur la valorisation des compétences

Gratuité et confidentialité

La validation des compétences est un service entièrement gratuit. Il suffit d’introduire une demande et de s’inscrire auprès d'un centre de validation. Le coût réel des épreuves est pris en charge par les Gouvernements francophones et le Fonds social européen.

Seul engagement du candidat : être présent lors de l’épreuve.

L’inscription à une épreuve et les résultats de celle-ci sont des données confidentielles. Elles ne peuvent être communiquées à des tiers sauf accord préalable du candidat confirmé par écrit.

Congé-éducation payé

Pour passer une épreuve de validation des compétences, le travailleur a droit à 8h de congé-éducation payé à prendre le jour de l'épreuve. Dans ce cas spécifique, le travailleur doit remettre à son employeur un document attestant de la participation (avec mention des dates des examens). Plus d'information en au FOREM en Wallonie ou à Bruxelles.

Accès aux allocations d'insertions pour les moins de 21 ans

Depuis le 1er septembre 2015, une personne de moins de  21 ans au moment de sa demande d’allocations d'insertion, peut faire valoir un Titre de compétence pour avoir droit à des allocations. Parmi les conditions:

  • avoir suivi certaines études de base; 
  • avoir accompli un stage d’insertion professionnelle, pendant lequel vous étiez inscrit comme demandeur d’emploi; 
  • avoir obtenu deux évaluations positives de votre comportement de recherche active d’emploi; 
  • démontrer que vous avez obtenu un diplome ou certificat, figurant sur les listes publiées (nouvelle condition supplémentaire).

Plus d'information sur le site de l'ONEM

Formulaire 109/36 Condition 21 ans : Preuve de l’obtention d’un diplôme ou certificat (Communauté française ou Région wallonne) pour le jeune qui demande les allocations d’insertion avant l’âge de 21 ans  

Accès au Jury de la Communauté française de l'enseignement secondaire ordinaire

Le Décret du 27 octobre 2016 (Chapitre IV- Section II - Dispenses d’examen, Article 18, §1er, 4°. M.B. du 18.01.2017) organisant les jurys de la Communauté française précise que : « des dispenses d’interrogation d’une ou plusieurs matières peuvent être accordées par le Président du Jury (…) aux titulaires d’un Titre de compétence, couvrant les cours pratiques en rapport avec l’orientation d’études présentée, délivré par le Consortium de validation des compétences. » 

     IFAPME  Enseignement promotion sociale