Mécanicien réparateur des voitures particulières et véhicules utilitaires légers

Appellations associées :

  • Mécanicien auto
  • Mécanicien garagiste
  • Mécanicien en maintenance automobile
  • Mécanicien voiture et véhicules utilitaires légers
  • Mécanicien d’entretien de voitures particulières et véhicules utilitaires légers
  • Mécanicien polyvalent

Définition du métier :

Dans le respect des règles de sécurité, d’ergonomie, d’hygiène et de protection de l’environnement, le mécanicien réparateur des voitures particulières et véhicules utilitaires légers (moins de 3,5 T) procède à la réparation/révision, au diagnostic (hormis les pannes complexes dans les systèmes de gestion électroniques) et à tout ou partie des opérations d’entretien, en fonction de l’organisation d’entreprise, des voitures particulières et véhicules utilitaires légers. Cela comprend le contrôle de l’état, du fonctionnement et du degré d’usure des composants mécaniques, électriques, électroniques et hydrauliques du véhicule (notamment au moyen de l’appareil de diagnostic). Il effectue également le remplacement et/ou réglage de composants à partir des données des constructeurs, du règlement technique ou des instructions du supérieur hiérarchique. Il peut également être appelé à monter tous types d’accessoires (exemples : extincteur, bavettes, autoradio, phares complémentaires, attache remorque, système d’alarme, GPS, etc.) et à procéder à des adaptations du véhicule. Selon le mode d'organisation et le contexte de travail de l'entreprise, il peut être spécialisé sur un type d'intervention et/ou sur une marque.

Compétences liées à ce métier

Réaliser des entretiens et des réparations mécaniques avec pose de diagnostic

Quelles compétences seront vérifiées lors de l’épreuve ?

Préparer le poste de travail 

  • Préparer l’outillage
  • Identifier le véhicule
  • Recueillir et exploiter les données techniques
  • Protéger le véhicule
  • Organiser son travail en fonction de la fiche de travail
  • Lever le véhicule

Etablir un diagnostic hormis les pannes complexes dans les systèmes de gestion électroniques

  • Analyser la plainte du client
  • Analyser le rapport d’incident
  • Déterminer les opérations de diagnostic à effectuer
  • Effectuer les contrôles préliminaires
  • Effectuer les mesures requises
  • Interpréter les mesures
  • Consigner les résultats des opérations de diagnostic effectuées
  • Déduire des causes possibles de l’anomalie
  • Etablir un rapport technique de diagnostic

Remplacer les composants, ensembles et sous-ensembles électriques, électroniques, mécaniques et hydrauliques d’un véhicule dans le cadre des opérations d’entretien

  • Vidanger et remplacer les liquides de frein et de refroidissement
  • Vidanger et remplacer le liquide de frein d’un système ABS
  • Vider et remplacer le frigorigène de l’installation de climatisation
  • Remplacer les pièces d’usure courantes (ex. échappement, amortisseur, frein, batterie, etc.)
  • Remplacer une courroie de distribution simple et caler la distribution
  • Remplacer une courroie de distribution complexe et caler la distribution
  • Compléter la fiche de travail et transmettre l’information

Effectuer des réparations ou des révisions simples et complexes

  • Localiser les composants défectueux ou usés
  • Déposer les composants, ensembles et sous-ensembles
  • Reposer les composants, ensembles et sous-ensembles
  • Remplacer les composants défectueux ou usés
  • Réparer les composants défectueux ou usés
  • Régler les composants, ensembles et sous-ensembles
  • Vérifier le fonctionnement suite aux réparations
  • Compléter la fiche de travail et transmettre l’information

Préparer le véhicule pour le client

  • Contrôler l’état de propreté du véhicule
  • Initialiser la configuration des éléments (radio, siège, rétro)
  • Compléter le carnet d’entretien et apposer la vignette
  • Formaliser les remarques à l’attention du client

Sur base de quels critères le jury jugera-t-il votre travail ?

  • Le diagnostic sur le système de freinage est précis
  • Le remplacement de la pompe à eau est conforme à la méthode de réparation du véhicule
  • Le remplacement de l‘embrayage est correct
  • Le remplacement de la rotule de suspension est conforme à la méthode de réparation du véhicule
  • Le diagnostic de détection de panne est complet
  • Le processus de diagnostic de géométrie est maîtrisé

Durée de l'épreuve

La durée de l’épreuve de validation est fixée à 5 heures et demie maximum. (ajouter les formalités d’ouverture et de clôture)

Réaliser des réparations électrotechniques

Quelles compétences seront vérifiées lors de l’épreuve ?

Préparer le poste de travail

  • Préparer l’outillage
  • Identifier le véhicule
  • Recueillir et exploiter les données techniques

Effectuer des réparations ou des révisions simples et complexes

  • Localiser les composants défectueux ou usés
  • Déposer les composants, ensembles et sous-ensembles
  • Reposer les composants, ensembles et sous-ensembles
  • Remplacer les composants défectueux ou usés
  • Réparer les composants défectueux ou usés
  • Régler les composants, ensembles et sous-ensembles
  • Vérifier le fonctionnement suite aux réparations
  • Compléter la fiche de travail et transmettre l’information

Préparer le véhicule pour le client

  • Contrôler l’état de propreté du véhicule
  • Compléter le carnet d’entretien et apposer la vignette

Sur base de quels critères le jury jugera-t-il votre travail ?

  • L’alternateur est remplacé et le fonctionnement du circuit de charge est vérifié.
  • Les bougies sont remplacées et le fonctionnement du système de préchauffage est vérifié.

Durée de l'épreuve

La durée de l’épreuve de validation est fixée à 2 heures maximum. (ajouter les formalités d’ouverture et de clôture)

Réaliser des opérations de diagnostic et de paramétrage sur des circuits électrotechniques simples

Quelles compétences seront vérifiées lors de l’épreuve ?

Préparer le poste de travail

  • Préparer l’outillage
  • Identifier le véhicule
  • Recueillir et exploiter les données techniques
  • Protéger le véhicule

Etablir un diagnostic hormis les pannes complexes dans les systèmes de gestion électroniques

  • Analyser la plainte du client
  • Analyser le rapport d’incident
  • Déterminer les opérations de diagnostic à effectuer
  • Effectuer les contrôles préliminaires
  • Effectuer les mesures requises
  • Interpréter les mesures

Déduire des causes possibles de l’anomalie

  • Contrôler et régler les composants, ensembles et sous-ensembles électriques, électroniques, mécaniques et hydrauliques d’un véhicule (en ce compris les pneus) dans le cadre des opérations d’entretien

Vérifier le fonctionnement du véhicule (en ce compris les systèmes embarqués

  • Effectuer les mesures requises
  • Comparer les mesures aux données techniques
  • Contrôler l’état et le degré d’usure des composants du véhicule (en ce compris les pneus)
  • Régler les composants, ensembles et sous-ensembles (ex. les feux, le niveau de pollution, le parallélisme, etc.)
  • Préparer le véhicule pour le contrôle technique
  • Contrôler le fonctionnement de l’installation de climatisation
  • Compléter la fiche de travail et transmettre l’information

Effectuer des opérations spécifiques de paramétrage électronique

  • Réinitialiser les systèmes
  • Paramétrer des configurations simples sur le véhicule

Préparer le véhicule pour le client

  • Contrôler l’état de propreté du véhicule
  • Initialiser la configuration des éléments (radio, siège, rétro)

Sur base de quels critères le jury jugera-t-il votre travail ?

La panne est diagnostiquée et la remise est en fonctionnement est correctement effectuée

Durée de l'épreuve

La durée de l’épreuve de validation est fixée à 3 heures maximum. (ajouter les formalités d’ouverture et de clôture)

Centres agréés pour ce métier

Il n'y a rien de prévu pour le moment pour ce métier.

     IFAPME  Enseignement promotion sociale